Guide de pratique clinique pour les douleurs lombaires et

Guide De Pratique Clinique Pour Les Douleurs Lombaires Et-PDF Download

  • Date:29 Jul 2020
  • Views:0
  • Downloads:0
  • Pages:43
  • Size:1.58 MB

Share Pdf : Guide De Pratique Clinique Pour Les Douleurs Lombaires Et

Download and Preview : Guide De Pratique Clinique Pour Les Douleurs Lombaires Et


Report CopyRight/DMCA Form For : Guide De Pratique Clinique Pour Les Douleurs Lombaires Et


Transcription:

KCE REPORT 287Bs,GOOD CLINICAL PRACTICE,GUIDE DE PRATIQUE CLINIQUE POUR LES DOULEURS. LOMBAIRES ET RADICULAIRES, PETER VAN WAMBEKE ANJA DESOMER LUC AILLIET ANNE BERQUIN CHRISTOPHE DEMOULIN BART DEPREITERE JOHAN DEWACHTER MIEKE. DOLPHENS PATRICE FORGET VIRGINIE FRASELLE GUY HANS DAVY HOSTE GENEVI VE MAHIEU JEF MICHIELSEN HENRI NIELENS THOMAS. ORBAN THIERRY PARLEVLIET EMMANUEL SIMONS YANNICK TOBBACKX JAN VAN ZUNDERT JACQUES VANDERSTRAETEN PATRICK. VANSCHAEYBROECK JOHAN VLAEYEN PASCALE JONCKHEER,2017 www kce fgov be. KCE Report 287Bs Guide de pratique clinique pour les douleurs lombaires et radiculaires 1. PR FACE Quand nous tions jeunes on soignait un lumbago ou une sciatique avec deux ou trois valises Il fallait rester. couch plat sur le dos les valises gliss es sous les mollets de mani re avoir les hanches et les genoux. fl chis 90 Depuis cette poque les conceptions ont diam tralement chang et le principal message de notre. guide de pratique clinique de 2006 reste int gralement valable aujourd hui rangez vos valises mettez vous. debout et bougez, Mais que savons nous de plus aujourd hui qu en 2006 vrai dire notre moisson d tudes est carr ment. d cevante Nous ne parlons pas de la quantit mais de la qualit N est il pas d concertant voire alarmant de. devoir constater qu on n a pas pu d gager les moyens n cessaires pour r aliser une tude correcte sur un mal. qui empoisonne la vie de tant de monde et qui p se aussi lourdement sur la soci t Alors finalement qu est. ce qui fonctionne et qu est ce qui ne fonctionne pas. Heureusement pour d velopper ce guide de pratique clinique nous avons pu compter sur un groupe de travail. multidisciplinaire compos d experts extr mement dynamiques qui ont mis en commun tout leur know how pour. nous aider trier le bon grain de l ivraie Nous les remercions chaleureusement pour cette pr cieuse contribution. Ce guide de pratique clinique n est que le premier volet d un diptyque Une proposition d itin raire clinique viendra. s y ajouter sa publication est pr vue pour l automne prochain Et peut tre devrons nous aussi apr s les. vacances quand nous aurons d fait nos valises nous mettre nous m me au travail pour r aliser une bonne. tude clinique dans le cadre de notre propre programme d tudes cliniques KCE Trials. Christian L ONARD Raf MERTENS,Directeur G n ral Adjoint Directeur G n ral.
2 Guide de pratique clinique pour les douleurs lombaires et radiculaires KCE Report 287Bs. ABBR VIATION D FINITION, ABSYM BVAS Association Belge des Syndicats M dicaux Belgische Vereniging van. ABBR VIATIONS Artsensyndicaten,AINS Anti inflammatoire non st ro diens. APBMT BBVAG Association professionnelle belge des m decins du travail Belgische. Beroepsvereniging voor Arbeidsgeneesheren, AXXON Association repr sentative des kin sith rapeutes en Belgique. AZ Algemeen Ziekenhuis,BBS Belgian Back Society,BPS Belgian Pain Society. BSN Belgian Society of Neurosurgery,BSS Belgian Spine Society.
BVC Belgische Vereniging van Chiropractors, CBIP BCFI Centre Belge d Information Pharmacoth rapeutique Belgisch Centrum voor. Farmacotherapeutische Informatie,CEBAM Centre belge pour l evidence based medicine. CHC Centre hospitalier chr tien, CHU UVC Centre Hospitalier Universitaire Universitair Verplegingscentrum. Fedris Agence f d rale des risques professionnels,FNO Fonds Nuts Ohra. GBS VBS Groupement des unions professionnelles Belges de m decins sp cialistes. Verbond der Belgische beroepsverenigingen van artsen specialisten. GDG Guideline Development group,GRID Groupe R gional Interdisciplinaire Douleur.
IDEWE Belgische Externe Dienst voor Preventie en Bescherming op het Werk. INAMI RIZIV Institut National d Assurance Maladie Invalidit Rijksinstituut voor Ziekte en. Invaliditeitsverzekering, KCE Report 287Bs Guide de pratique clinique pour les douleurs lombaires et radiculaires 3. IRM Imagerie par r sonnance magn tique,KU Katholieke Universiteit. NICE National Institute for Health and Care Excellence. NRS Numerical rating scale, OKE Het Ondersteunings en Kenniscentrum Ergotherapie. RCT Randomized controlled trial Essai randomis et contr l. RBSPRM Royal Belgian Society of Physical and Rehabilitation Medicine. RZ Regionaal Ziekenhuis, SPF FOD Service Publique F d ral Federale Overheidsdienst. SSBe Spine Society of Belgium,SSMG Soci t Scientifique de M decine G n rale.
SSST Soci t Scientifique de Sant au Travail, UBC BVC Union Belge des Chiropractors Belgische Vereniging van Chiropractors. UKO Unie voor gediplomeerden in de Kinesitherapie en Osteopathie. UZ Universitair Ziekenhuis, VAVP Vlaamse Anesthesiologische Vereniging voor Pijnbestrijding. VE Vlaams Ergotherapeutenverbond vzw, VWVA Vlaamse Wetenschappelijke Vereniging Arbeidsgeneeskunde. WIP World Institute of Pain, WVVK Wetenschappelijke vereniging van Vlaamse kinesitherapeuten. ZNA Ziekenhuis Netwerk Antwerpen,ZOL Ziekenhuis Oost Limburg.
4 Guide de pratique clinique pour les douleurs lombaires et radiculaires KCE Report 287Bs. ALGORITHME, KCE Report 287Bs Guide de pratique clinique pour les douleurs lombaires et radiculaires 5. TABLE DES MATI RES ALGORITHME 4,1 INTRODUCTION 7,1 1 M THODOLOGIE 7. 2 VALUATION DES DOULEURS LOMBAIRES ET RADICULAIRES 8. 2 1 ANAMN SE ET EXAMEN CLINIQUE 8,2 2 STRATIFICATION DU RISQUE 12. 2 3 IMAGERIE 14,3 PRISE EN CHARGE NON INVASIVE 15,3 1 AUTO GESTION SELF MANAGEMENT 15. 3 2 PROGRAMMES D EXERCICES SUPERVIS S 16,3 3 TECHNIQUES MANUELLES 16.
3 4 INTERVENTIONS PSYCHOLOGIQUES 17, 3 5 PROGRAMME DE R ADAPTATION MULTIDISCIPLINAIRE 18. 3 6 REPRISE DU TRAVAIL 18,4 INTERVENTIONS PHARMACOLOGIQUES 19. 4 1 ANTI INFLAMMATOIRES NON STERO DIENS MORPHINIQUES OU PARACETAMOL 19. 4 2 ANTID PRESSEURS ET ANTI PILEPTIQUES 21,5 INTERVENTIONS INVASIVES 22. 5 1 INFILTRATIONS EPIDURALES POUR LES DOULEURS RADICULAIRES SUB AIGU S 22. 5 2 D NERVATION PAR RADIOFR QUENCE EN CAS DE SUSPICION DE DOULEUR CHRONIQUE. DES FACETTES ARTICULAIRES 23, 6 Guide de pratique clinique pour les douleurs lombaires et radiculaires KCE Report 287Bs. 5 3 CHIRURGIE DE D COMPRESSION LOMBAIRE POUR LES DOULEURS RADICULAIRES. PERSISTANTES 24, 5 4 ARTHROD SE UNIQUEMENT POUR CERTAINES DOULEURS LOMBAIRES TR S.
SP CIFIQUES 24,6 INTERVENTIONS NON RECOMMAND ES 26. 7 INTERVENTIONS SANS RECOMMANDATION CLAIRE 28,8 PROPOSITIONS DE QUESTIONS DE RECHERCHE 29. 9 SUJETS NON TUDI S 30,10 IMPL MENTATION 30,11 GLOSSAIRE 31. 12 QUESTIONNAIRES 32, KCE Report 287Bs Guide de pratique clinique pour les douleurs lombaires et radiculaires 7. 1 INTRODUCTION 1 1 M thodologie, Ce guide de pratique clinique couvre l enti ret de la prise en charge des Les recommandations pr sent es ici proviennent en grande partie du.
douleurs lombaires et radiculaires depuis la premi re valuation jusqu la guideline Low back pain and sciatica in over 16s assessment and. reprise d une activit professionnelle y compris tous les types de management publi par NICE le 30 novembre 2016. traitements invasifs et non invasifs Il se limite toutefois aux douleurs. Chacune des recommandations cliniques a t adapt e au contexte belge. lombaires a ou radiculaires qui ne sont pas caus es par une pathologie. selon la m thode ADAPTE www adapte org Cette d marche a n cessit. sous jacente sp cifique s v re infection tumeur ost oporose fracture. l implication active d un groupe multidisciplinaire de professionnels de la. d formation structurelle maladie inflammatoire syndrome de la queue de. sant appel ci apr s le Guideline Development Group GDG. cheval ou maladie neurologique grave, Les diff rences entre la version belge et la version originale de NICE sont. Le terme douleur lombaire ne n cessite pas de d finition particuli re. clairement soulign es dans le rapport scientifique. par contre le terme douleur radiculaire est sujet controverses Dans. ce guide de pratique clinique nous d finirons la douleur radiculaire comme Chaque recommandation est caract ris e par un niveau de force qui. une douleur des extr mit s inf rieures si geant dans un ou plusieurs traduit le degr de confiance que le GDG accorde au fait que les effets. dermatome s Chez certains patients elle pr domine sur la lombalgie chez d sirables d une intervention sont plus importants que ses effets. d autres elle se manifeste de fa on isol e Les douleurs radiculaires ne ind sirables Ce niveau est d fini sur la base de quatre l ments la qualit. pr sentent pas toutes une composante neuropathique douleur provoqu e des donn es probantes le rapport risques b n fices de l intervention les. par une l sion du syst me nerveux elles peuvent tre associ es ou non valeurs et pr f rences des cliniciens et des patients et enfin une estimation. des signes et sympt mes neurologiques insensibilit et ou paresth sies du co t utilisation des ressources Pour chaque recommandation le. dans le dermatome correspondant perturbation des r flexes ou faiblesse niveau de force fait l objet d une discussion au sein du GDG Il est ensuite. motrice dans un myotome associ exprim selon une formulation pr cise. Ce guide de pratique clinique se veut multidisciplinaire il s adresse tous Proposer recommandation forte en faveur de l intervention. les dispensateurs de soins impliqu s dans les lombalgies. kin sith rapeutes m decins g n ralistes sp cialistes en m decine Envisager recommandation faible en faveur de l intervention. physique et r adaptation anesth sistes algologues chirurgiens Ne pas proposer recommandation forte en d faveur de. orthop diques neurochirurgiens psychologues et autres cliniciens l intervention. concern s par cette probl matique, Ne pas proposer syst matiquement recommandation faible en. d faveur de l intervention, a Nous avons choisi d viter des termes comme non sp cifique et. asp cifique car leur signification est tr s variable dans la litt rature. 8 Guide de pratique clinique pour les douleurs lombaires et radiculaires KCE Report 287Bs. En cas d absence de donn e probante p ex si aucune tude r pondant. la question de recherche n a t trouv e sur un sujet consid r comme. 2 VALUATION DES DOULEURS, essentiel par le GDG une opinion d experts peut tre formul e pour autant LOMBAIRES ET RADICULAIRES. qu un consensus soit obtenu au sein du GDG Ces opinions d experts sont. articul es autour d un verbe autre que proposer ou envisager. 2 1 Anamn se et examen clinique, Pour plus d informations sur la m thodologie utilis e nous vous invitons.
L anamn se et l examen clinique d taill s constituent la premi re tape. consulter le chapitre 2 du rapport scientifique, essentielle de la prise en charge des patients pr sentant une lombalgie. et ou une douleur radiculaire Ils permettent de faire un diagnostic. diff rentiel et de d celer les signes d une pathologie grave sous jacente. m me si ces pathologies sont rares, Aucun examen particulier ne peut tre recommand NICE a ax la. recherche de litt rature sur les examens cliniques sp cifiques effectuer en. cas de douleur radiculaire uniquement et n a trouv aucune tude. r pondant ses crit res de recherche Le GDG belge ajoute qu aucun. examen isol n allie une sensibilit et une sp cificit suffisantes pour. identifier la cause d une douleur radiculaire par exemple une hernie discale. Le plus important lors de l anamn se et de l examen clinique est de. s assurer qu il n y a pas d affection s v re sous jacente aux douleurs. lombaires et radiculaires Cette recherche repose sur l identification de. signes et sympt mes traditionnellement d nomm s drapeaux rouges. Ici aussi un drapeau rouge isol pr sente une sensibilit et une sp cificit. tr s limit e mais la combinaison de plusieurs d entre eux cluster peut. orienter vers une affection sp cifique pour autant qu elle concorde avec. l impression clinique du praticien La pr sence ou l absence d une affection. sp cifique sous jacente devrait toutefois toujours tre consid r e comme. une hypoth se plut t que comme un diagnostic d finitif et la d tection des. drapeaux rouges devrait tre r it r e lors de chaque consultation. Une liste de drapeaux rouges labor e par le GDG est propos e dans le. cadre 1 La prise en charge des patients avec drapeaux rouges sort du cadre. de ce guide de pratique clinique, KCE Report 287Bs Guide de pratique clinique pour les douleurs lombaires et radiculaires 9. Recommandations Niveau de la Niveau de,recommandation preuve. Gardez toujours l esprit les diagnostics diff rentiels lors de l examen d un patient pr sentant une douleur Opinion d experts Sans objet. lombaire ou radiculaire en particulier en cas d apparition de nouveaux sympt mes ou de modification des. sympt mes existants Veillez exclure les signes sugg rant une pathologie sous jacente grave drapeaux. rouges telle qu un cancer une infection un traumatisme une maladie inflammatoire comme la spondylarthrite. ou un probl me neurologique s rieux comme le syndrome de la queue de cheval. 10 Guide de pratique clinique pour les douleurs lombaires et radiculaires KCE Report 287Bs. Encadr 1 Liste de drapeaux rouges group s par clusters opinion d experts. KCE Report 287Bs Guide de pratique clinique pour les douleurs lombaires et radiculaires 11. good clinical practice r sum guide de pratique clinique pour les douleurs lombaires et radiculaires peter van wambeke a nja desomer luc ail liet anne berquin christophe demoulin bart depreitere johan dewachter m ieke dolphens patrice fo rget virginie frase lle guy hans davy hoste genevi ve mahieu jef mich ielsen henri nielens tho mas orban thierry parlevliet

Related Books